Aéroports : AIIM acquiert une participation de 50% dans SEGAP

(Abidjan,07/06/2018,NewsAero)- African Infrastructure Investment Managers (AIIM) a acquis une participation de 50% dans la Société d'Exploitation et de Gestion Aéroportuaire (SEGAP), le holding d'investissements aéroportuaires présent en Côte d'Ivoire, au Gabon et en République du Congo.

L'acquisition, par le biais d'African Infrastructure Investment Fund 3 (AIIF3) permettra à SEGAP de  capitaliser sur les opportunités de croissance «au fur et à mesure que le secteur de l'aviation en Afrique mûrira et s'ouvrira aux investissements du secteur privé dans les infrastructures aéroportuaires » a indiqué le communiqué de AIIM.

SEGAP détient des intérêts dans trois sociétés concessionnaires exploitant 5 aéroports en Côte d'Ivoire (AERIA-Aéroport International d'Abidjan), au Gabon (ADL-Aéroport De Libreville) et en République du Congo (AERCO- Aéroports de la République du Congo) et plus de 4 millions de passagers par an. La société reste détenue à 50% par le groupe Egis.

Commentant l'annonce, Francis Brangier, PDG de SEGAP a déclaré: « Nous fournissons des performances opérationnelles aux aéroports basés sur notre expertise et notre expérience profonde dans la gestion des aéroports…Nous sommes ravis d'accueillir AIIM en tant que partenaire aujourd'hui. Avec ses performances antérieures, sa connaissance de l’industrie et de la région, AIIM est le bon investisseur pour soutenir les plans de croissance du SEGAP ».

AIIF3 est le troisième fonds panafricain de l'AIIM, axé principalement sur les infrastructures d'énergie et de transport  en Afrique subsaharienne. En incluant SEGAP, AIIM a fait six investissements majeurs sous le fonds AIIF3. Les autres investissements sont Starsight Power Utility Ltd, une société de services énergétiques de premier plan au Nigeria; AIIM Hydroneo, une plate-forme panafricaine de développement hydroélectrique; DSM Corridor Group, un spécialiste du terminal de vrac solide en Tanzanie; Albatros Energy Mali, une centrale thermique de 90 mégawatts (MW) et Amandi Energy Limited, une centrale thermique de 200 MW au Ghana.


Autres articles

Back to top button