Breaking News :

samedi 30 mai 2020

Un tribunal libérien inflige une amende de 350 000$ à Royal Air Maroc pour avoir perdu les bagages d'un passager

C’est l’aboutissement d’une confrontation qui aura durer plus de quatre ans. Le tribunal civil de Monrovia, la capitale du Libéria, a condamné Royal Air Maroc (RAM) à payer 350 162 $ de dommages et intérêts à un passager pour avoir perdu ses bagages.

Les faits remontent au 3 novembre 2015. Le passager Findly Karnga, par ailleurs avocat, a déposé une plainte auprès du tribunal de droit civil après la perte de ses bagages sur le vol de Royal Air Maroc.

Karnga a déclaré qu'en quittant le Libéria, ses bagages avaient été enregistrés et tamponnés, mais pas placés dans l'avion en raison de l’espace insuffisant. Le personnel de RAM l’informa plus tard qu'il recevrait ses bagages au Maroc. Mais ce ne fut pas le cas. Même après son retour au pays, 10 jours plus tard.

En dépit des démarches initiées auprès de la direction de RAM, le traitement de son cas n’avait pas connu une évolution, ce qui l'a incité à adresser une plainte   à la Liberia Civil Aviation Authority en décembre 2016, réclamant un million de dollars de dommages et intérêts.

Selon  monsieur Karnga, la disparation de ses bagages et les efforts de recherche ont été  stressants. Cette situation éreintante a entrainé une tension oculaire, qui l’a fait dépenser beaucoup d’argent pour ses soins au Liberia et à l’extérieur du pays.

 

Dans sa défense, les avocats de le RAM ont reconnu que les bagages n’avaient pas été embarqués au motif que ceux-ci étaient en surpoids et que  le passager avait refusé de payer les frais supplémentaires.

Après avoir écouté les deux parties, le juge Roland Dahn a ordonné à RAM de verser une indemnité de 350 162 $.

«C'est pourquoi, et au vu de ce qui précède, le tribunal déclare que Royal Air Maroc est redevable envers Karnga, d’une somme totale de 350 162 $ de dommages et intérêts et le greffier de cette cour doit veiller à ce que ladite somme soit versée au demandeur », a déclaré le juge.

 

Partager
Mot clé :
Précédent

L’Etat va (encore) injecter $1,1 mill

Suivant

Kenya Airways : L’état accorde un pr

Laisser un commentaire

Les plus populaires

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.